Au revoir, à bientôt.

Il y a quatre ans, je créais The Green Life. Sans savoir dans quoi je m’embarquais. Avec la naïveté et l’excitation des débuts, mais surtout avec un désir fort de cuisiner, d’écrire, de créer et de partager. Je venais de quitter le monde corporatif et je sautais à pieds joints dans une des plus grandes aventures de ma vie.

Comme un bébé qu’on met au monde, qu’on nourrit et qu’on voit grandir, ce projet a pris toute la place. Comme une partie de moi. Le projet passionnel s’est transformé en travail. J’y ai mis tout ce que j’avais. Je me suis identifiée à lui, parfois jusqu’à me perdre. La ligne entre moi et l’entreprise est devenue trouble.

Je me suis mise à m’en faire beaucoup trop avec ce que les autres pensaient et attendaient de moi. À publier pour publier. Moins parce que j’en avais envie, et plus parce que c’est ce que je “devais” faire. Je me suis mise à créer et produire comme une machine et non plus comme un être humain, délaissant plus souvent qu’autrement le bonheur qui avait au départ été ma source d’inspiration. Quelque part en chemin, j’ai oublié pourquoi je le faisais.

The Green Life a changé beaucoup, en quatre petites années. Le blogue est devenu une boutique en ligne. J’y ai vendu des objets d’art de la table, de cuisine, puis des produits zéro déchet, de bien-être, et finalement une gamme de soins naturels. Beaucoup de vocations pour un seul et même contenant. Je l’ai étiré. Je voulais garder ce beau véhicule parce que je l’aimais tant, et le faire grandir avec moi, au rythme de ma propre évolution et de mes passions. 

Je réalise maintenant que The Green Life était un véhicule de passage. Que sa durée de vie était éphémère et sa vocation était claire. Faire le pont entre la Sophie d’avant, perdue et déconnectée d’elle-même, et la Sophie d’aujourd’hui, qui comprend mieux que jamais ce que vivre alignée avec son essence veut dire. Servir de catalyseur à mon éveil spirituel. Me porter vers le prochain cycle, avec un énorme bagage d’apprentissages, de succès et d’échecs.

J’ai pris de l’expansion dans la dernière année. J’ai grandi, beaucoup. Mon intuition a pris de plus en plus de place, et mon égo de moins en moins. J’ai vécu une suite de grands éveils, qui ont tout chamboulé sur leur passage. J’ai perdu l’envie de partager des recettes. J’ai retrouvé le plaisir de cuisiner pour moi, intuitivement. Sans prendre de notes ni de photos. J’ai ralenti. J’ai simplifié. J’ai écouté mon corps et mon coeur. J’ai arrêté de publier. Je me suis sentie libre, pour la première fois depuis longtemps.

J’ai vécu des grandes prises de conscience qui bousculent les perspectives. Je suis sortie du placard spirituel. Une mission plus grande que moi a commencé à m’être révélée. J’apprend à la comprendre et l’assumer de plus en plus, cette mission.

Et je sais que pour pouvoir l’incarner pleinement, je dois accepter de clore ce cycle et tourner la page.

Je dis donc aujourd’hui au revoir à The Green Life.

Sans logique. Sans que ça fasse beaucoup de sens. Avec seulement un feeling bien fort qui me dit qu’il est arrivé au bout de sa vie. Que la boucle doit être bouclée.

La vie est un flot perpétuel de cycles. À l’image de la nature. Plein de petites morts et tout autant d’occasions de renaître. Sauf qu’on nous a appris à avoir peur de la mort, et encore plus de l’inconnu. Alors on s’accroche et on reste sur place. On stagne. Une de nos plus grandes tragédies.

Le plus grand des défis: apprendre à laisser aller. Se rappeler de tout l’espace et tout le beau que les fins peuvent créer, si on leur en laisse la chance. Arrêter de s’accrocher à ce qui a été, et assumer pleinement ce qui résonne en dedans, maintenant. Même si on ne voit pas où ça va nous mener. Avancer les yeux fermés.

Fin décembre passé, je me suis pigée des cartes de tarot pour la nouvelle année qui commençait. Douze cartes pour chacun des mois, et au centre, la carte thème de mon année. C’était le Fool. Celui qui se lance dans le vide. Et mon enseignant juste à côté, Strength. Le courage. Je n’avais aucune idée de ce que les cartes voulaient dire à ce moment-là. J’ai pensé que j’avais raté mon tirage, parce qu’elles ne faisaient aucun sens avec ce que je vivais à l’époque.

Presqu’un an plus tard, j’en reviens pas comme elles savaient, ce que moi je ne savais pas encore.

Le Fou ne sait pas ce qu’il y a en bas, il ne sait pas ce qui l’attend, mais il sait que pour grandir et avancer, il n’a pas d’autre choix que de sauter. Il se fout de ce que les autres vont dire. Il n’écoute que son coeur et sa propre voix. Avec la naïveté de l’enfant et la foi plus grande que tout, il plonge dans le vide, sans regarder en arrière. Il sait que c’est seulement en sautant qu’il pourra vraiment prendre son envol.

Ce grand saut dans le vide, je l’ai fait il y a quatre ans quand j’ai mis au monde ce beau projet. C’est de la même façon que j’y met fin. Comme un beau cycle qui a rempli sa mission. C’est un autre grand saut qui fait peur, mais un feeling en dedans qui ne ment pas, et la certitude que c’est la chose à faire.

Je vais continuer à payer l’hébergement du site pour encore au moins quelques mois, pour que vous puissiez continuer à cuisiner les recettes qui s’y trouvent. Je ne sais pas combien de temps je pourrai me permettre de le garder en ligne, alors je vous invite à sauvegarder vos recettes et articles préférés tout de suite au cas où. J’essaierai de les re-publier sous un autre format si le site vient à disparaître, peut-être sous forme de e-book. Si vous avez des suggestions, je les prends avec plaisir.:)

C’est sur Instagram que vous me trouverez dorénavant le plus souvent sous mon propre nom @sophiebourdon_. Je partage maintenant aux gré de mes envies et de mes inspirations sur la spiritualité, l’éveil de conscience, et bientôt sur la guérison par la médecine de la terre.

Si vous aussi vivez des petits ou des grands chamboulements et que ces thèmes vous parlent, je vous invite à continuer de me suivre.

Pour ce qui est de nos beaux produits, il sont amenés eux aussi à changer. Leur vocation m’a été révélée, dans les derniers mois. Je vous en parlerai bientôt. J’ai compris que le véhicule The Green Life ne servait plus leur nouvelle mission. Que pour s’exprimer dans ce qu’ils sont vraiment, un nouveau véhicule est nécessaire. Plus aligné, plus représentatif de leur évolution, de mon évolution. Certains produits disparaîtront complètement, d’autres seront modifiés et améliorés, pour renaître, eux aussi. Je vous invite à rester tout près, parce que ce qui s’en vient sera encore plus magique.

Le re-lancement sous un nouveau nom et un nouveau site devrait se faire plus tard cet automne, si tout va bien. Je ne force rien, je suis les signes, je travaille dans le flow, et je laisse l’Univers déployer le tout dans son ordre divin. La page Facebook et le compte Instagram @the.green.life seront amenés à changer dans les prochaines semaines. Je vous invite à nous suivre pour ne rien manquer.

La boutique en ligne qui se trouve ici fermera donc officiellement ses portes ce samedi 12 octobre 2019 à minuit.

C’est votre dernière chance de vous procurer les produits The Green Life. Tout est à 44% de rabais, avec le code MERCI.

C’est la fin pour The Green Life, mais au fond, c’est vraiment juste le début. Un nouveau cycle, à l’image de la vie.

Je ne sais pas grand chose de ce que la vie me réserve, mais tant que je suivrai la petite voix en dedans, je sais qu’elle sera magique. Je quitte pour un nouveau chapitre, reconnaissante et le coeur plein pour toutes les leçons apprises, et surtout pour vous qui avez donné à mon travail tout son sens.

Si j’ai pu inspirer ne serait-ce qu’un seul d’entre vous à mieux manger, à vivre plus en conscience, à prendre du temps pour soi ou à écouter sa petite voix, alors je dis mission accomplie.

Merci pour tout.

Sophie xx

LAISSER UN COMMENTAIRE

  • Je voulais te remercier pour l’inspiration pour toutes ces belles suggestions de recettes vegan ET sans gluten (la celiac que je suis apprécie!!).

    Grâce à toi, j’ai découvert une alimentation saine sans pour autant y délaisser le goût.

    Que tes futurs projets soient tout aussi inspirants pour toi… Et pour moi!

  • Beau texte Sophie, je suis persuadée que ce nouveau départ sera une bénédiction pour tous tes efforts. Tu écris avec ton cœur, tu es inspirante et une femme accomplie. Je souhaite ardemment pouvoir apporter ma contribution à cette merveilleuse et nouvelle mission remplie d’amour.
    Je t’aime 😘

  • coucou Sophie
    un peu triste que ton blog ferme, car tes recettes y sont merveilleuses, moi je serais ok pour un e-book de tes recettes, mais le principalement s’est de suivre tes envies que tu sois heureuse, je vais continuer à te suivre car je t’adore, et tu es une belle personne. bonne route gros bisous