voir la recette

Lait de noix maison

S’il y a une seule chose que j’aimerais vous convaincre de commencer à faire à la maison, ce serait le lait de noix.

Faire mes propres laits de noix a changé ma vie. Je sais, c’est un peu extrême comme déclaration, mais je n’exagère même pas. Il n’y a rien de plus satisfaisant que de déguster un délicieux lait onctueux qu’on vient de faire soi-même avec ses noix préférées. Et croyez-moi, il n’y a rien de plus facile.

Les laits de noix sont une alternative délicieuse, nutritive, naturelle et riche en protéines au lait de vache, qui soulève d’importantes préoccupations au niveau de la santé.

Saviez-vous que le lait est le plus important allergène alimentaire au monde?

Caséine, la protéine contenue dans les produits laitiers, est très difficile à digérer. Elle est très souvent mal décomposée dans le corps, ce qui cause gaz, ballonnements et constipation. Une protéine non-digérée peut amener notre corps à développer des anticorps destinés à attaquer cette protéine, que notre corps identifie comme étrangère. Ceci cause de l’inflammation et entraîne des allergies alimentaires.

Près de la moitié de la population mondiale est intolérante au lactose. Les gens qui sont intolérants au lactose ne produisent pas l’enzyme lactase, qui est nécessaire afin de digérer le lactose (le sucre du lait), ce qui cause des troubles digestifs lorsque des produits laitiers sont consommés.

Les méthodes de production des produits laitiers conventionnels soulèvent aussi d’importantes préoccupations. Les vaches laitières conventionnelles sont souvent élevées dans des conditions très peu naturelles, elles sont nourries aux grains OGM et sont bourrées d’antibiotiques et d’hormones de croissance. Le processus de pasteurisation détruit d’important nutriments dans le lait, alors que l’homogénéisation interfère avec la capacité du corps à digérer et absorber le contenu en lipides du lait. Si vous décidez de consommer des produits laitiers, assurez-vous d’acheter des produits biologiques de petits fermiers locaux, ils valent largement les quelques dollars supplémentaires.

Il va sans dire que les raisons sont nombreuses pour considérer ne plus consommer de lait, et si vous décidez de le faire, les laits de noix deviendront votre meilleur nouvel ami.

J’achetais des tonnes de ces cartons de lait d’amande vendus dans les épiceries. Je pensais aimer le goût du lait d’amande à l’époque…c’était avant que je découvre ce que le VRAI lait d’amande goûte réellement. C’est incroyablement crémeux, riche et onctueux.

Bien que le lait d’amande vendu en épicerie soit une meilleure option que le lait de vache conventionnel, il contient tout de même des additifs et des saveurs artificielles. La plupart des laits d’amande commerciaux contiennent du carraghénane, un agent stabilisant qu’on associe à des troubles digestifs et qui peuvent irriter l’intestin.

Ce qui est merveilleux avec le fait de faire son propre lait de noix est que vous savez exactement ce qu’il contient. Pas de préservatifs, pas de saveur artificielle, pas de sucre, pas d’ingrédients bizarres que vous êtes incapable de prononcer. Et c’est tellement meilleur pour la planète, puisque vous pouvez utiliser vos propres contenants pour le conserver.

Tout ce dont vous avez besoin est:

  • Noix ou graines (la magie ici est que vous pouvez utiliser les noix que vous avez sous la main, y aller avec vos noix favorites, mélanger plusieurs noix et découvrir vos combinaisons préférées! Quelques-uns de mes favoris incluent les amandes, noix de Brésil, pistaches, cajous, pacanes, noisettes, noix de macadam et graines de chanvre)
  • Eau (de l’eau pure distillée est toujours idéale)
  • Un bon mélangeur
  • Un sac de lait de noix comme celui-ci (ou un coton à fromage ou un filtre à mailles très fines)

Sac à lait de noix en chanvre bio - The Green Life

Les noix et graines avec des textures naturellement plus crémeuses comme les cajous ou les graines de chanvre décortiquées n’ont pas besoin d’être filtrées puisqu’elles contiennent très peu de pulpe. Celles-ci sont donc de bonnes options lorsque vous êtes pressés par le temps.

How to make your own nut milk // www.thegreenlife.ca
POURQUOI FAIRE TREMPER LES NOIX?

Pour la plupart des noix et des graines, l’étape du trempage est nécessaire afin d’éliminer leur contenu en acide phytique et inhibiteurs d’enzymes.  L’acide phytique (ou phytate) est la forme de stockage du phosphore dans plusieurs plantes, particulièrement les grains, légumineuses, graines et noix. C’est un mécanisme de protection naturel des plantes qui les empêche de germer ou pousser dans des conditions qui ne sont pas idéales (sans eau, soleil, etc.).

L’être humain est incapable de digérer le phytate parce que notre corps n’a pas l’enzyme phytase nécessaire. L’acide phytique est aussi considéré comme un « anti-nutriments » puisqu’il se colle aux minéraux (tels que fer, zinc, calcium et magnésium) et nous empêche de les absorber. En d’autres termes, ils réduisent le contenu nutritionnel de la nourriture que nous mangeons. L’acide phytique inhibe également les enzymes qui nous permettent de digérer les aliments, ce qui réduit la capacité de notre corps à digérer proprement.

Heureusement, les phytates et inhibiteurs d’enzymes sont considérablement réduits par le processus de trempage (la fermentation, la germination et la cuisson les réduisent également). Le processus active les noix en entamant le processus de germination de la plante, les rend plus faciles et digérer, et améliore leur concentration en nutriments. Bref, tout plein de bonnes choses pour notre digestion et notre santé!

Voici un tableau indiquant les temps de trempage recommandés pour les différentes noix et graines.

Temps de trempage pour noix et graines // www.thegreenlife.ca

How to make your own nut milk // www.thegreenlife.ca

 

Lait de noix maison
Ingredients
  • 1 tasse de noix ou graines, trempées
  • 4 tasses d’eau filtrée
  • une pincée de sel de mer
  • Additions optionnelles
  • stevia, miel ou sirop d’érable pour sucrer
  • 1 ou 2 dattes, dénoyautées
  • 1 c. à thé d’extrait de vanille
  • 1 goutte d’huile essentielle de cannelle (conserve le lait plus longtemps, habituellement jusqu’à une semaine)
Instructions
  1. Commencer par tremper les noix selon leur durée requise de trempage, ou toute la nuit. Égoutter et bien rincer.
  2. Placer tous les ingrédients dans un mélangeur haute-vitesse et mélanger jusqu’à l’obtention d’un lait crémeux.
  3. Placer un sac de lait de noix ou un coton à fromage au-dessus d’un grand bol et verser le lait dans le sac de noix/coton à fromage. La pulpe de noix restera dans le tissu. Former une boule avec le tissu et presser avec les mains pour en extraire le lait. Presser jusqu’à ce que tout le liquide soit extrait.
  4. Transférer dans un contenant hermétique ou un pot Mason et conserver au réfrigérateur.
  5. Conserver la pulpe de noix (ou congeler pour plus tard) et utiliser dans des desserts, granolas, etc.
Notes
Ajouter une goutte d’huile essentielle de cannelle à votre lait aide à le conserver plus longtemps. Je le fais et mon lait se conserve habituellement jusqu’à une semaine. Sans la cannelle, le lait se conserve 3 à 4 jours au frigo. [br]J’aime mon lait plutôt écrémé, mais si vous aimez le vôtre plus épais, utilisez 3 tasses d’eau plutôt que 4.

Nous n’héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous l’empruntons à nos enfants.

How to make your own nut milk // www.thegreenlife.ca

LAISSER UN COMMENTAIRE